gagements

23 Mai 2016

Sanofi Genzyme felicite le skipper Thibaut Vauchel-Camus Vainqueur de The Transat Bakerly sur son bateau porte-voix de la Fondation ARSEP

 

Sanofi Genzyme felicite le skipper Thibaut Vauchel-Camus Vainqueur de The Transat Bakerly sur son bateau porte-voix de la Fondation ARSEP

Saint Germain en Laye – 23 mai  2016  – 17j 12h 42mn 56s, c’est le temps dont a eu besoin Thibaut Vauchel Camus sur le bateau Solidaires En Peloton – ARSEP pour relier Plymouth au sud de l’Angleterre à New York. Le vainqueur de The Transat Bakerly dans la catégorie class40 a ainsi brillamment défendu la cause qu’il soutient aux côtés de la Fondation ARSEP et contribué à faire connaitre la sclérose en plaques, une maladie incurable dont souffre près de 100 000 personnes en France. 

Un exploit sur cette mythique course que tient à saluer, SANOFI GENZYME, entité mondiale de médecine de spécialité du Groupe Sanofi et partenaire Fondateur du bateau Solidaires En Peloton – ARSEP, en félicitant le skipper. Ambassadeur de la campagne de communication de SANOFI GENZYME, #PORTEURSDESPOIR, Thibaut Vauchel Camus a fait vivre avec audace cette promesse qui invite chacun à s’engager dans des projets qui contribuent à porter l’espoir auprès des malades.

Pour Christian Deleuze, Président de SANOFI GENZYME « Cela fait 3 ans que nous accompagnons Défi Voile Solidaires en Peloton, ses skippers et la Fondation ARSEP dans ce projet à la fois sportif et sociétal dont la vocation est de vaincre ensemble la sclérose en plaques. Nous suivons avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté leurs exploits sur les mers du globe. Mais au-delà du sportif, c’est l’énergie et la combativité de Thibaut pour donner de l’espoir aux personnes atteintes de sclérose en plaques que nous souhaitons saluer. Il incarne avec beaucoup d’humilité et de force, la campagne Porteurs d’Espoir »

Pour Thibaut Vauchel Camus, il y aura un avant et un après The Transat : « Au travers de cette course, j’ai l’impression d’avoir encore donné un sens plus intense au Défi Voile Solidaires En Peloton ARSEP. J’ai le sentiment avec le bateau d’avoir subi les poussées de la maladie, comme le trouble de l’équilibre avec un safran défaillant, des troubles de la sensibilité avec les pertes de capteurs de vent, troubles de la motricité avec une voile en lambeaux, et grosse fatigue qui vous donne l’impression d’avoir pris 40 ans. Sauf que pour moi et le bateau il y a une fin… avec confort, soins, repos et réparations… C’est pour cela que l’on doit encore tous se battre pour que les patients puissent un jour se dire que la sclérose en plaques ça y est c’est fini. Le soutien de SANOFI GENZYME dans ce projet et dans ce combat est essentiel »

 

La sclérose en plaques, 1ère cause de handicap non traumatique chez l’adulte jeune en France

La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire du cerveau et de la moelle épinière qui touche 100 000 personnes en France. Elle atteint près de trois femmes pour un homme et débute en moyenne vers l’âge de 30 ans, au moment où se mettent en place les projets familiaux et professionnels.

C’est une maladie chronique, évolutive, pouvant entraîner de nombreux symptômes (visuels, moteurs, sensitifs, urinaires, cognitifs,…). Dans 85 % des cas, elle évolue par poussées (forme rémittente) durant lesquelles les symptômes apparaissent ou s’aggravent, avec des épisodes de rémission plus ou moins longs entre les poussées. Dans les autres cas, elle évolue de façon continue (forme progressive), ce qui conduit à un développement constant du handicap.

Imprévisible dans sa progression, la sclérose en plaques reste relativement peu connue du grand public.

Ces dernières années, des progrès thérapeutiques ont permis d’améliorer l’état de santé d’un nombre croissant de patients. Pourtant, beaucoup reste à faire… Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement permettant de guérir de la sclérose en plaques. Plus d’informations concernant la maladie sur : www.sepensemble.fr