gagements

27/02/2017

Sanofi et sept autres entreprises honorent les femmes avec un événement audiovisuel exclusif et exceptionnel sur France Télévisions

 

Sanofi et sept autres entreprises honorent les femmes avec un événement audiovisuel exclusif et exceptionnel sur France Télévisions

Paris, France – le 27 février 2017. Pour la deuxième année consécutive, Sanofi à travers sa fondation Sanofi Espoir, ainsi que sept autres grandes entreprises françaises et leur fondation – Accor, Groupe ADP, Chanel, ELLE, ENGIE, RAJA-Danièle Marcovici et Unilever -, se retrouvent pour la création d’une deuxième saison de la collection de programmes courts « ELLES ont toutes une histoire ». Produite par Elodie Polo Ackermann (Imagissime-Lagardère Studios), cette collection sera diffusée sur l’ensemble des chaînes et des écrans de France Télévisions du 5 au 15 mars 2017, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Après un tour du monde réalisé par Nils Tavernier en 2016, cette deuxième collection nous ramène en France, à la rencontre de 11 héroïnes de la vie quotidienne; 11 femmes qui ont su briser les stéréotypes et les chaines des inégalités pour réussir.

Le documentariste Olivier Lemaire signe cette deuxième collection sur un sujet, qui lui tient particulièrement à cœur : “Je trouvais important de montrer que la féminité contemporaine peut être riche et diverse”. Ainsi, partout en France, de Fos-sur-Mer à Dijon ; de Caen à Paris et jusqu’au Lamentin en Guadeloupe, il est allé à la rencontre de 11 femmes, à la fois rares, exemplaires et universels.

Trois principes fondamentaux ont guidé cette nouvelle saison : la singularité de l’histoire, l’universalité du message, et bien sûr la nécessité de convaincre que tout est possible, à condition de le vouloir. 

Ainsi, sont-elles cheffe d’orchestre, neurochirurgienne, directrice d’usine ou championne de boxe, mécanicienne dans un terminal méthanier ou peintre en bâtiment… Elles sont toutes inspirantes et uniques, malgré la persistance des obstacles à franchir ou du sexisme ordinaire. Toutes portent en elle l’expression des valeurs portées par ces entreprises, certes bien différentes, mais qui savent parler d’une seule voix pour exprimer leur solidarité.

ELLES ont toutes une histoire : Hélène Queau, Directrice des Opérations, Première Urgence Internationale pour la Fondation Sanofi Espoir

Cette année Sanofi, à travers sa Fondation Sanofi Espoir, a souhaité raconter l’histoire de Hélène Queau, Directrice des Opérations chez Première Urgence Internationale, qui œuvre au quotidien auprès de familles victimes de crises humanitaires.

Hélène Queau a passé une grande partie de sa vie professionnelle dans les pays frappés par des conflits ou des catastrophes naturelles. Dans un univers où interviennent généralement des hommes, Hélène apporte cette attention et cette écoute féminine auprès des femmes et des enfants qui sont les premières victimes des crises humanitaires.

La Fondation Sanofi Espoir et l’association Première Urgence Internationale : un partenariat de longue date

La Fondation Sanofi Espoir est partenaire de l’association Première Urgence internationale depuis plusieurs années notamment en Haïti après le cyclone Matthew ainsi que dans le camp de réfugiés de Bardarash, en Irak, pour développer des actions d’accès à la santé.

En Irak, après la mise en place de deux cliniques mobiles en 2015, la Fondation a soutenu la création d’un espace exclusivement réservé aux femmes et à leurs enfants. Ce pôle mère-enfant comprend notamment des services médicaux comme la vaccination pour les enfants, des services psychosociaux, ainsi qu’un suivi gynécologique.

En complément du soutien financier apporté par la Fondation, l’association Première Urgence Internationale  bénéficie de dons de médicaments Sanofi au travers de l’association Tulipe, autre partenaire de la Fondation, pour compléter la prise en charge médicale des bénéficiaires.

Pour Valérie Faillat, Déléguée générale de la Fondation Sanofi Espoir : «Les crises humanitaires ont des répercussions importantes sur la santé des populations qui en sont victimes. En tant que partenaire de santé, la Fondation Sanofi Espoir s’engage et œuvre collectivement  pour permettre un accès à la santé des personnes sinistrées ou déplacées. Dans ces situations d’extrême difficulté et d’insécurité, le travail de proximité mené par Hélène Quéau et ses équipes est un défi croissant et un engagement citoyen quotidien auprès des plus vulnérables. »