amp;D

2 mars 2016

Sanofi et Gustave Roussy renforcent leur collaboration en recherche translationnelle en oncologie

- Cet accord a pour objectif de favoriser la médecine personnalisée et le développement de nouvelles molécules pour les patients atteints de cancer - 

 

Sanofi et Gustave Roussy renforcent leur collaboration en recherche translationnelle en oncologie
- Cet accord a pour objectif de favoriser la médecine personnalisée et le développement de nouvelles molécules pour les patients atteints de cancer - 

Paris et Villejuif, France – Le 2 mars 2016 – Sanofi et Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, annoncent aujourd’hui poursuivre leur collaboration clinique et scientifique engagée en 2012, en renforçant leur partenariat de recherche en oncologie. L’objectif est de favoriser la médecine personnalisée et les projets collaboratifs de recherche translationnelle et accélérer ainsi le développement de nouvelles molécules et leur évaluation chez les patients atteints de cancer.

L’accord entre Sanofi et Gustave Roussy est renouvelé pour une durée de trois ans. Celui-ci va renforcer l’expérience conjointe des équipes en matière de développement thérapeutique précoce et permettra de promouvoir les collaborations dans le domaine de l’immuno-oncologie et des immunoconjugés (anticorps conjugués à un agent toxique puissant).

Sanofi continuera à proposer à Gustave Roussy et plus particulièrement à son département Innovation Thérapeutique et Essais Précoces (DITEP), de participer à ses essais de phase I/II mis en place en Europe.

«Nous tirons un bilan positif des quatre premières années de collaboration avec Gustave Roussy. Ensemble, nous avons fait avancer la recherche translationnelle au bénéfice de certains de nos programmes les plus prometteurs et surtout de nombreux patients ont ainsi pu bénéficier de molécules innovantes mieux ciblées», a déclaré  Marc Bonnefoi, Vice-Président R&D France Sanofi.

Pour améliorer l’évaluation des molécules innovantes au stade précoce de leur développement, les équipes Sanofi et Gustave Roussy ont particulièrement développé le volet translationnel sur le programme de recherche biomédicale MOSCATO (MOlecular Screening for CAncer Treatment Optimization), promu par Gustave Roussy et conduit par le DITEP depuis 2011. L’objectif principal est de mieux caractériser les populations de patients ciblées dans le développement des molécules du portefeuille Sanofi, d’identifier et valider des biomarqueurs permettant d’accompagner leur développement.

Cette collaboration doit permettre d’accélérer le développement de molécules innovantes mieux adaptées aux caractéristiques des patients et de leur tumeur et ainsi offrir aux cliniciens de nouvelles solutions thérapeutiques pour le plus grand bénéfice des patients.

«Sanofi a été un partenaire important de l’étude MOSCATO-01. Pouvoir établir en routine clinique, le portrait moléculaire de tumeurs permet d’orienter les patients vers les thérapies ciblées les plus adaptées et potentiellement les plus efficaces. L’analyse que nous sommes en train de mener sur plus de mille patients ayant bénéficié de cette stratégie de médecine personnalisée, devrait confirmer la pertinence d’une telle approche pour le bénéfice des patients», a commenté le Pr Jean-Charles Soria, Chef du DITEP à Gustave Roussy.

Une seconde phase du programme (étude MOSCATO-02) sera mise en œuvre courant 2016 en introduisant dans les profils moléculaires des patients la caractérisation de biomarqueurs immunologiques, pouvant leur donner un accès plus large aux nouvelles immunothérapies en cours de développement.